Internet brick: Ecological footprint ? // Brique internet: Empreinte écologique?

,

IN EGLISH (Translated with DeepL Translate: The world's most accurate translator )

Hello YH community,

I have been practicing self-hosting for a while. One of the reasons of my interest is to better understand the energy implications/consumption of online services, like the cloud (nextcloud), RSS feeds (tinytinyRSS), a CMS (grav), a VPN (OPENVPN).

  • My internet brick is a LIME2 (with a 500g sata disk used for the moment as an external HD), with the latest stable version of YHost (4.3.6.3) and updated kernels, and a VPN

Here are some questions (from a very curious neophyte on this subject):

  1. In YunoHost, can I somehow do something to limit - at the Yhost system level - the energy resources?

  2. In Nextcloud, same question? Knowing that I have the following uses:

  • management of 8 calendars (interactions with 3 computers and 2 phones for the synchro) and contacts (+tasks).
  • file management (not very active for the moment).
  1. In TinyTiny RSS, same question. I have about 20 feeds, which seem to be updated very often (very frequent requests that appear on HTOP while I ask for an update every 15 or 30 min in the editing parameters of each feed)

  2. OpenVpn, same question?

  3. GRAV, same question?

Is there a debian or YHost package that would allow me to get an encrypted idea of these aspects?

A huge thank you to those who will accept to share their thoughts and information!

C20

IN FRENCH :

Bonjour la communauté YH,

je pratique l’autohébergement depuis peu. Une des raisons de mon intérêt est de mieux comprendre les implications/consommations énergétiques des services en ligne, comme le cloud (nextcloud), les flux RSS (tinytinyRSS), un CMS (grav).

  • Ma brique internet est un LIME2 (avec un disque sata 500g utilisé pour l’instant comme DD externe), avec la dernière version stable de YHost (4.3.6.3) et les kernels à jour, et un VPN

Voici quelques questions (de néophyte très curieux sur ce sujet):

  1. Dans YunoHost, puis-je, d’une façon ou d’une autre, faire quelque chose pour limiter - au niveau du système Yhost- les ressources énergétiques ?

  2. Dans Nextcloud, même question ? En sachant que j’ai les usages suivants :

  • gestion de 8 calendriers (interactions avec 3 ordis et 2 téléphones pour la synchro) et contacts (+tâches).
  • gestion des fichiers (peu actif pour l’instant).
  1. Dans TinyTiny RSS, même question. J’ai une vingtaine de flux, qui semblent être mis à jour très souvent (requêtes très fréquentes qui apparaissent sur HTOP alors que je demande une mise à jour toutes les 15 ou 30 min dans les paramètres d’édition de chaque flux)

  2. OpenVpn, même question ?

  3. Grav, même question (tout en cache) ?

Existe-t-il un package debian ou YHost qui me permettrait de me faire une idée chiffrée de ces aspects là ?

Un énorme merci à celles/ceux qui accepteront de partager leurs réflexions et informations !

C20

I am not sure about limiting the energy usage, but you can definitely monitor the energy usage of each process. Refer to this answer command line - What is the best way to observe energy usage of a program on Linux? - Ask Ubuntu

You can SSH into your server, install powertop and log energy usage for your chosen processes. Once you have a way to monitor the energy usage, you can try different settings on each app to see if it has any effect.

Even the architecture of the CPU can have an effect on how much energy you are drawing. A server based off an ARM chip like the Raspberry Pi will have lower total energy usage compared to an Intel NUC with an x86_64 chip for example.

1 Like

Thank you for the powertop package. It tried it but it seems not working (partial results) with ARM LIME2. Did you install this package ?

I tried too monitorix and it seems informative.

Any other ideas, tips or packages from community ?

Avoir le moins d’applications installées (ou en tout cas actives) possible, avec le moins de services en tâche de fond, tout ça.

Le reste, c’est du détail pour chaque application, mais en gros ça revient juste à éviter les tâches gourmandes en calcul. L’usage du réseau sera marginal : ça n’a d’impact que si ça incite les serveurs interrogés à grossir à l’avenir (en espace disque, en puissance de calcul, etc). Le réseau lui consomme à peu près la même chose quelque soit le volume des échanges (et là, on parle d’une quantité infime). Donc oui, éviter de rafraîchir un flux RSS toutes les 15min si on n’en a pas besoin d’autant, c’est bien (au moins pour le serveur en face), mettre le site web en cache pour limiter les calculs


Mais… tout ça c’est la consommation énergétique à l’usage, sur un matériel qui ne consomme déjà à peu près rien. Par rapport à sa fabrication (quelques dizaines de kWh), c’est déjà peu, car cela m’étonnerait que tu arrives à économiser plus de quelques kWh par an. Et par rapport à une consommation moyenne de ~2 200 KWh/personne (en France), bon :sweat_smile:

80-90% de l’impact écologique de ce type de matériel est lié à la fabrication. Que ce soit pour la consommation énergétique ou de ressources.
Donc le meilleur moyen d’éviter d’augmenter l’empreinte écologique de ton serveur… est de le faire durer le plus longtemps possible, d’éviter de changer le matériel ou d’en rajouter du neuf, ou par extension de faire appel à des services externes en remplacement de ce serveur (ça déplace l’impact).
Et dans l’absolu, si on dépasse du cadre de ce seul serveur, son impact est très faible comparé à d’autres appareils électroniques courant (et on pourrait comparer plus largement à d’autres domaines). Pour situer, renouveler sa TV ou son écran de PC pour un nouvel écran (encore pire si plus grand), ça sera probablement aussi impactant que des centaines de serveurs du genre.

3 Likes

Merci @Lapineige pour ces précieux renseignements !
J’ai déjà modifié le type d’update des flux RSS (par défaut YHost configure un update permanent), pour opter pour un CRON toutes les 30 min. C’est difficile pour moi à évaluer ce que ça implique, mais comme tu dis, c’est mieux pour “le serveur en face”, enfin… la vingtaine de serveurs en face.
C’est pour la raison matérielle que tu évoques que j’expérimente l’auto-hébergement. Cela me permet de concrétiser l’idée qu’un “service internet”, c’est d’abord du matériel, donc des usines pour fabriquer ce matériel, donc des matériaux qui sont assemblés, donc des matières (parfois rares) qui sont prélevées dans l’environnement et transformées.
En vue de mieux comprendre (autant que je peux…) les processus engageant de l’énergie sur la Lime 2, j’ai installé Netdata qui semble particulièrement informatif et me permettra de peut-être faire des choix dans ce qui est “actif”, trop actif, enfin à voir !

Si vous avez d’autres pistes ou d’autres réflexions sur le sujet, je suis très preneur !

Peut être GitHub - hubblo-org/scaphandre: ⚡ Energy consumption metrology agent. Let "scaph" dive and bring back the metrics that will help you make your systems and applications more sustainable ! peut-il t’interesser.

1 Like

waw ! Merci je teste ça ce we !

Ca a l’aire super,une adaptation pour YunoHost serait sympa.

@McFly Ce serait fantastique, ca personnellement je n’ai pas les compétences pour l’intaller sur mon lime2 :thinking:

1 Like

Moi non plus, et je ne sais pas si pour une première intégration c’est simple ou pas mais ben je n’ai pas trop de temps non plus.